Apprendre l’horlogerie

Monde de l'horlogerie

L’apprentissage de l’horlogerie

L’horlogerie est un métier unique demandant un savoir-faire et un apprentissage perpétuel.

On s’imagine souvent que l’apprentissage de l’horlogerie est un parcours long et complexe qui doit être obligatoirement commencé jeune. Aujourd’hui, il existe pour les apprentis horlogers de nombreuses possibilités pour découvrir cet univers si mystérieux et pour apprendre ce savoir-faire séculaire.

Nous allons essayer de vous présenter divers parcours.

 

Devenir horloger

Le Certificat d’Aptitude Professionnelle

 

La formation horlogère requière de la patience. Les futurs horlogers passent d’abord par un Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP) de deux ans en horlogerie dans des lycées proposant cette spécialité. Un des plus connu est le lycée Edgar Faure de Morteau dont deux des professeurs font partis de l’équipe Maison Alcée.

Le CAP permet d’appréhender les bases de l’horlogerie :

  • Pouvoir monter, réviser, remettre en état des pièces horlogères
  • Fabriquer des composants
  • Étudier l’art horloger et la technologie de mécanismes anciens et modernes
  • Participer à la conception de dessins techniques
  • Pouvoir conseiller et expliquer les procédés horlogers à un client
  • Organiser et gérer un atelier

 

Le brevet des Métiers d’Art

 

Les apprentis horlogers peuvent prolonger leurs formations avec un Brevet de Métiers d’Art (BMA) d’une durée de deux ans aussi. Plus complet que le CAP, le BMA permet aux élèves horlogers d’en apprendre plus sur leurs futurs métiers :

  • Pouvoir réaliser des réparations « fines » sur tous les garde-temps
  • Usiner certaines pièces de précisions pour remplacer celles qui sont défectueuses
  • Participer à des opérations de restauration

Après cela, les apprentis deviennent des techniciens d’art.

devenir horloger sans formation initiale

Le Diplôme National des Métiers d’Art et du Design

 

Enfin, s’ils le souhaitent, ils peuvent terminer leur cursus avec un Diplôme National des Métiers d’Art et du Design (DN MADE) complétant le BMA.

Durant trois ans, les apprentis horlogers vont acquérir des compétences plus poussées en création, conception, prototypage, design mais également dans la réparation de garde-temps prestigieux. Ils vont se perfectionner en technique et en histoire de l’art.

 

L’horlogerie, un métier de transmission

 

Il faut une patience de chaque instant dans l’apprentissage, la création mais aussi dans la transmission de ce métier.

Les futurs horlogers découvrent avec enthousiasme la mécanique, la minutie et acquièrent les aptitudes transmises par leurs professeurs tout au long de leur formation.

Les horlogers aiment transmettre leurs savoir-faire, leurs connaissances et leurs expériences à la nouvelle génération. Certains, animés par la passion du partage, par la mécanique d’excellence et par l’infiniment petit, deviennent professeurs d’horlogerie afin de transmettre leurs acquis aux élèves horlogers.

 

« Si j’ai fait mes études au lycée de Morteau dans les années 80, c’est seulement une quinzaine d’années plus tard que j’y retourne, de l’autre côté de l’établi, pour transmettre les savoirs et savoir-faire en horlogerie. Là encore, quel bonheur de voir ces jeunes si motivés !

Il y a deux choses que je dis souvent aux élèves :

–  Quand on fait de l’horlogerie, c’est tellement prenant qu’on ne regarde jamais quelle heure il est

–  En horlogerie, on gagne du temps en prenant son temps » – Thierry Ducret, professeur au prestigieux lycée de Morteau et partenaire de Maison Alcée.

Thierry Ducret Meilleur Ouvrier de France en Horlogerie

Le parcours professionnel d’un horloger est vaste. Il peut travailler dans la conception des mouvements horlogers, la fabrication des composants, l’assemblage des mouvements manufacturés, la réparation et la restauration de pièces anciennes.

 

Les récompenses horlogères

 

« Rien de grand ne s’est accompli dans le monde sans passion.  » – Hegel

Il existe dans le milieu de l’horlogerie des prix et récompenses nationales comme internationales, distinguant l’expertise des horlogers.

En voici quelques-uns :

  • Meilleur Ouvrier de France en horlogerie, héritier de la tradition française
  • Le prix Gaïa, considéré comme le prix Nobel de l’horlogerie
  • Le grand prix d’Horlogerie de Genève, c’est la récompense la plus importante en Haute Horlogerie
  • Le prix INHORGENTA de Munich, attribué lors du plus grand forum horloger de l’union européenne
  • Et bien d’autres…

Devenir horloger est un apprentissage constant.

Les connaissances et l’expérience se forgent avec le temps.

La découverte de l’horlogerie sans formation classique

Que vous soyez un collectionneur incollable, un passionné impénitent ou un néophyte insatiable, il existe d’autres moyens pour nourrir votre intérêt horloger.

 

La lecture de l’apprenti horloger

 

Certains recueils contiennent une mine d’informations pour découvrir l’horlogerie.

En voici trois que nous vous recommandons chaudement :

  • Théorie d’Horlogerie par C-A. Reymondin, G. Monnier, D. Jeanneret et U. Peralatti

C’est le livre parfait pour comprendre le fonctionnement du mouvement mécanique. C’est le préféré des professeurs d’horlogerie et le coût de cœur Maison Alcée. Il est ludique et précis.

  • L’art de l’horlogerie, un outil technique clair et précis, écrit par un ancien élève d’Abraham-Louis Breguet
  • Histoire de l’Horlogerie par P. Dubois

C’est une étude rassemblant les moments les plus importants de l’histoire de l’horlogerie.

atelier d'horloger

À la découverte de l’univers horloger – les stages initiatiques

Par ailleurs, de nombreux horlogers proposent des stages initiatiques pour vous permettre d’assembler un mouvement école dans leurs ateliers. Vous repartez rarement avec votre garde-temps mais vous vivrez une expérience authentique avec lui.

Il existe aujourd’hui des parcours éducatifs plus poussés permettant une reconversion :

  • Le Certificats de Qualification Professionnelle
  • Le Certificat d’Aptitude Professionnelle
  • Le Brevet de Métiers d’Art

Ces parcours peuvent être financés par le Compte de Formation Personnel ou par Pôle Emploi. Il faudra s’armer de patience pour réussir ces parcours longs et accepter d’habiter dans des lieux reculés. Mais promis, ces endroits sont charmants et vous rapprocheront souvent de la culture horlogère !

L’apprentissage horloger vu par Maison Alcée

L’objectif de Maison Alcée est de contribuer à transmettre le savoir-faire horloger.

Dès notre premier échange avec notre équipe de professeurs d’horlogerie, de designer, d’ingénieurs et d’un des Meilleur Ouvrier de France, notre ambition était de permettre aux passionnés d’être acteurs dans l’assemblage de leurs propres garde-temps.  En effet, nous sommes convaincus que ce métier se doit d’être découvert en faisant intervenir l’intelligence de la main.

Ainsi, notre but était de penser, de concevoir, de fabriquer notre propre mouvement horloger afin qu’il puisse prendre vie dans vos mains.

écrin pour apprendre l'horlogerie en autonomie

La pédagogie horlogère pensée par l’équipe Maison Alcée :

Nos coffrets de 175 composants ont été développés grâce aux connaissances :

  • D’un des Meilleur Ouvrier de France en horlogerie afin de nous appuyer sur un artisanat d’excellence
  • Des professeurs d’horlogerie qui ont côtoyé les difficultés d’assemblage de leurs élèves. Leurs reculs a permis de contourner certaines difficultés de montage.
  • Des designers horlogers afin de venir moderniser un objet pouvant être perçu comme désuet, la pendulette. Par ailleurs, le mouvement apparent permet une meilleure compréhension du mécanisme horloger.
  • Des ingénieurs, pour que le garde-temps soit techniquement parfait afin que l’assemblage puisse être possible par un non-initié, de chez lui et en autonomie.

Le recueil horloger

 

L’écrin est complété par les outils horlogers nécessaires à la construction de cette pièce unique et par un livret pour accompagner l’apprenti tout au long de l’assemblage de son garde-temps.

« C’est un beau livre d’une centaine de pages dans lesquelles se plonger, pas une simple notice. Il fait partie intégrante de nos coffrets qui demandent dans tous les cas de se réserver une pause, de prendre le temps de se recentrer sur une activité nécessitant une certaine concentration.» – Alcée, cofondatrice de Maison Alcée

pendulette do it yourself apprendre l'horlogerie en autonomie

Le choix du garde-temps adapté à l’apprentissage

La pendulette a des dimensions plus importantes qu’une montre poignet. Elle permet d’appréhender le mouvement mécanique en enlevant en partie les complexités liées à la miniaturisation des composants de la montre.

Le mouvement est apparent ce qui génère une opportunité d’échange entre passionnés.

Il sera possible de démonter puis de remonter la pendulette pour partager sa passion ou revivre l’expérience.

L’apprentissage de l’horlogerie est un parcours qui apporte son fruit de satisfaction.

Il développe la minutie, le partage et l’amour pour le geste bien fait.

À bientôt.

Voir les commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Soyez informé du lancement de nos coffrets

Vous êtes à présent inscrit à notre newsletter